L'éclairage naturel

Les flux d’énergie traversant une paroi vitrée dépendent essentiellement de l'orientation des fenêtres et de la nature du vitrage, même si la conception architecturale, le niveau de réflectivité du sol ou les menuiseries ont également une influence.

Une façade Sud bénéficie d'apports solaires plus importants en hiver qu'en été. L'orientation au nord est préférée dans certains cas particuliers où l'on ne souhaite pas optimiser le rayonnement direct du soleil (écoles, usines...)

Le choix d'une fenêtre dont la conception vise à optimise les apports solaires améliore sensiblement les performances thermiques du logement. L'ajout d'une protection solaire en été permet de se prémunir contre les effets négatifs de surchauffe.

.La véranda est l'un des éléments essentiels d'un éclairage naturel réussi (Crédit photo : construction-ecologique.fr)

Pour les pièces aménagées en combles, une fenêtre de toit permet environ trois fois plus de lumière qu’une lucarne traditionnelle.

Pour plus d'infos

http://www.economiesdenergie.fr - Conseil pour la réduction de la consommation d'énergie, en particulier pour l'habitat et le transport